Une nouvelle atlantide

Lettre à BARRACK OBAMA, à JOHN KERREY, à François HOLLANDE, à Laurent FABIUS, à B.H.L.....

PLANETE XXI INTERNATIONAL

Le 31 Août 2013

 

Lettre ouverte à Barrack OBAMA, John KERRY, François HOLLANDE, Laurent FABIUS, Bernard-Henry LEVY…

 

A l’heure où vous lirez ces lignes, le territoire syrien aura peut être déjà été touché par les missiles Tomahawk de l’armée américaine, et par les bombes de l’aviation française. Vous serez à des milliers de lieux des objectifs qui seront touchés et d’éventuels dommages collatéraux. Assis dans de confortables fauteuils vous pourrez tranquillement pleurer sur le sort de populations martyrs. Vous aurez toute latitude de vous indigner !

 

Je ne doute pas qu’il faille agir pour protéger le peuple syrien.

 

Il y a quarante huit heures j’entendais un médecin syrien qui souhaitait de ses vœux une telle démarche. Je le connais bien c’est un de mes amis. Il est de religion copte. Sa famille vit dans ce pays que je ne connais qu’au travers des livres. Il est plus apte que moi à justifier une intervention comme la votre.

 

Gazer des populations est un crime ! Les tuer quel que soit le moyen employé l’est aussi. Qu’importe le nombre ! le crime commence dés le premier qui meurt si il est de religion différente de son agresseur, d’opinion politique différente, de couleur différente. Aujourd’hui, dans un monde dont on fait le tour en moins de vingt quatre heure, où tout se sait dans l’instant, ne rien faire, attendre pour empêcher la suite de ce premier crime c’est cautionner ce que vous appelez maintenant « un crime contre l’Humanité ».

 

C’est intolérable dans un monde qui se prétend civilisé.

 

Comme il est intolérable de laisser mourir des milliers d’enfants à travers le monde, de laisser lapider des femmes pour quel que motif que ce soit, d’admettre la mort de populations innocentes.

 

Hier dans le prolongement de ce qui a été  convenu d’appeler « le printemps arabe », des nations, sous mandat de l’O.N.U. sont intervenues en Libye pour éliminer le colonel KHADAFI. Il s’agissait d’un dictateur sanglant. Il fallait sauver son peuple. Ce peuple verrait, après sa mort, s’épanouir une démocratie tant vantée par ces occidentaux qui veulent éliminer aujourd’hui Hafez el ASSAD, responsable de dizaines de milliers de morts, chef d’un pays arabe des plus riches de sa région, en attente de la manne incroyable d’un gisement de gaz qui appelle toutes les convoitises.

 

On sait ce qu’il est advenu de cette intervention, de haute morale, pour les population libyennes et ensuite pour les populations maliennes.

 

Pour autant où sera la morale du geste qui se veut une punition limitée d’un crime qualifié de crime contre l’humanité.

 

Ce geste apportera t’il vraiment la paix à la population syrienne ?

 

Et surtout, qui sommes nous, occidentaux coupables de tant de crimes, pour nous ériger en justiciers d’une pureté d’intention incontestable, pour des populations sans défense avec des armes qui elles sont des armes de destruction massive. Des armes portant, entre autre, le nom de l’arme qui permettait hier aux indiens d’Amérique de se battre pour s’opposer à leur élimination.

 

Nos démocraties sont elles sans tâche ?

 

N’ont elles rien à se reprocher, par exemple, face hier, au génocide du RWANDA ?

 

Ont elles été présentes et efficaces dans tous les drames qui ont touché les populations d’une Afrique pillée et rançonnée au cours des cinq derniers siècles de notre Histoire humaine ?

 

Sont elle présentes et efficaces pour offrir aux jeunesses du SUD et du NORD l’espoir d’un monde nouveau fondé demain sur les principes et les gestes d’un véritable humanisme partenarial ?

 

Avant d’aller porter la mort sur le territoire syrien, ne faut il pas se poser quelques questions pour ne pas répéter les erreurs d’hier.

 

Il faut agir certes !

 

Mais si nous le faisons il est un devoir impérieux qu’il convient de ne pas oublier.

 

Demain, il sera impératif d’accompagner la population syrienne dans toutes les étapes de son évolution. Il faudra lui garantir une paix à laquelle elle a droit et un avenir de véritable progrès.

 

Aujourd’hui pourtant, vous qui voulez agir, trop lentement et à la fois trop vite, il semblerait que ce devoir incontournable est oublié, pour les populations arabes d’une manière générale comme pour le peuple malien, hier agressé par un terrorisme religieux d’un autre âge, et pour toutes les citoyens d’un monde en attente d’une gestion harmonieuse de l’ensemble de son environnement et du respect des équilibres fragiles de la sphère de vie de ses habitants.

 

« OPERATION RENAISSANCE »

13 minutes

jdrai42+youtube

http://www.youtube.com/watch?v=ynYwGW65lr8

http://lanouvelleatlantide.blog4ever.com

« Planete21television »

via google rubrique accueil

B.P. 1125 - 44210 PORNIC - FRANCE

B.P. 3541 – DAKAR - SENEGAL



31/08/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres