Une nouvelle atlantide

Le droit des populations africaines à leur juste part de sécurité et de prospérité

Au cours du 19° et du 20°siécles les populations d'Afrique ont apporté une trés large part à la prospérité et à la sécurité des nations du NORD.

ELLES ONT APPORTE LEUR PART A L'HISTOIRE DU MONDE!

Leurs ressources naturelles ont été trés largement exploitées par les économies du NORD pour assurer leur évolution positive et le dynamisme de leurs sociétés civiles et privées.

Au moment des deux conflits mondiaux du XX° siécle, les soldats venus de l'ensemble des pays colonisés ont fait don de leur sang et trés souvent de leurs vies pour la défense des valeurs de société qui fondaient les parcours des nations du NORD....

Les jeunes nations du SUD, dans le cadre de l'évolution de l'Histoire du Monde, ont justement demandé leur indépendance et par conséquent la libre jouissance du bénéfice de l'exploitation de leurs richesses naturelles.

Dans un premier temps les anciennes puissances coloniales, au terme de "coopérations" forcées,  se sont employées à garder la main mise sur l'exploitation de ces richesses et sur la plus large part des profits qui pouvaient en découler.

Trop souvent hélàs elles ont agit avec la complicité de politiciens locaux corrompus n'ayant aucun scrupule à s'approprier, à leur seul profit,  la part qui aurait dû être dévolue "justement" aux populations concernées. Une part qu'il se sont trés souvent empressés de mettre à l'abri, loin de la convoitise justifiée de leurs compatriotes, pour échapper aux aléas de leur propre Histoire et à la perte éventuelle de leur pouvoir.....

Il est d'ailleurs de bon ton, aujourd'hui, de dénoncer cette "appropriation" trés souvent dissimulée dans l'acquisition sans scrupule de biens et de propriétés privées sur le territoire des anciennes métropoles coloniales.....

Dans le cadre de la mondialisation, il semble bien que les anciennes puissances coloniales perdent progressivement le contrôle de cette situation et de ce systéme de pillage.

En effet des puissance émergentes se livrent désormais à une concurrence effrénée sur le territoire africain pour l'accés à l'exploitation de richesses qui restent considérables.

Ceci se passe toujours au détriment des besoins et des attentes des ressortissants des pays qui sont la cible permanente de cette nouvelle concurrence.

Il ne se passe pas une semaine sans que les médias ne nous livrent de nombreux détails sur les évènements qui viennent marquer dramatiquement cette "nouvelle ruée" vers un Eldorado africain,  en attente d'une mise en valeur bénéficiant " enfin  " à des populations qui ont un droit évident sur les richesses du sol qui les a vu naître.

L'Afrique est l'enjeu de toutes les convoitises.

La crise économique qui vient de mettre en évidence les limites des contradictions des systémes de production et de consommation des nations privilégiées du NORD ne fait qu'accentuer cet état de fait au détriment du bien être élémentaire des populations africaines.

Au Darfour, au Kiwu et ailleurs.... ces populations sont toujours la cible et les victimes innoncentes de prédateurs colonialistes. Ils changent d'origines,  mais ils ne se soucient pas plus que leurs prédécesseurs du devenir des êtres humains. Ils les spolient toujours des moyens qui leur permettraient de se construire, sans doute, un futur de véritable progrés.....

Dans un Monde qui se prétend civilisé et qui n'a pas l'excuse de pouvoir affirmer son ignorance face à cette situation inadmissible,  il est temps d'ériger en principe fondamental " LE DROIT DES POPULATIONS D'AFRIQUE A LEUR JUSTE PART DE SECURITE ET DE PROSPERITE"......

C'est une démarche qui doit être soutenu par tous!

C'est là un devoir incontournable pour les anciennes puissances coloniales.....

C'est aussi , sans doute, dans la sortie des anciens schémas d'exploitation colonialiste, et dans la mise en valeur d'UN VERITABLE HUMANISME PARTENARIAL, l'opportunité d'accéder à un niveau supérieur de civilisation.

C'est l'esquisse d'une démarche essentielle pour trouver des solutions de progrés aux crises qui hypothéquent le devenir des puissances qui ont prétendu, au XX° siécle, modeler le Monde à l'aune exclusive de leurs seuls systémes de valeur.....C'est là sans doute que réside l'affirmation d'un véritable esprit de civilisation!

 



03/09/2009
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres