Une nouvelle atlantide

Pourquoi les mobiles Y EN A MARRE?

PLANETE XXI INTERNATIONAL

MALI-SENEGAL-NIGER-BURKINA FASO-MAURITANIE-MAROC-BENIN-TOGO-GABON-CONGO…EUROPE…ETATS UNIS…

 

NOUVELLE LETTRE OUVERTE DE L’EQUIPE AFRICAINE ET EUROPEENNE

 DE PLANETE XXI INTERNATIONAL

Juin 2014

A

Monsieur Macky SALL, président du SENEGAL, Monsieur Ibrahim Boubakar KEITA, président du MALI, Monsieur Blaise COMPAORE, président du BURKINA FASO, Mahamadou ISSOUFOU, président de la République du NIGER, Monsieur Jonathan GOODLUCK, président du NIGERIA, Monsieur BAN KI MOON, secrétaire Général de l’O.N.U., Monsieur Barak OBAMA, président des Etats Unis,  Monsieur Vladimir POUTINE, président de RUSSIE, Monsieur XI JINPING, président de la République Populaire de Chine, Monsieur François HOLLANDE Président de la République Française, aux nouveaux présidents des instances européennes, aux responsables politiques et à tous les décideurs des forces vives du SUD et du NORD

         

« POUR LA PLANTATION DE L’ARBRE DE L’AMITIE, DE LA SOLIDARITE ET DU RESPECT ENTRE TOUS LES PEUPLES DANS LA VILLE SAINTE DE  TOMBOUCTOU. »

 

« POUR L’OPERATION RENAISSANCE »

 

Hier les forces de l’OTAN, après les guerres du golfe, dans le prolongement de l’éveil de l’espérance du printemps arabe éliminaient le colonel Kadhafi et ouvraient la boite de pandore au profit d’intégrismes terroristes d’un autre âge. Les nations d’Afrique devenaient des proies alléchantes. Au MALI, à TOMBOUCTOU dans le silence assourdissant de l’égoïsme inefficace des nations du Monde on coupait des pieds et des mains, on exécutait des coupables de circonstance, on détruisait les mausolée des saints de l’Islam et la porte sacrée d’une mosquée cinq fois centenaire, au nom d’une charia venue du fond des âges.  Ailleurs, toujours au nom de cette charia on lapidait des femmes soit disant adultères.

 

Ce qui s’est passé dans cette ville sainte de l’ISLAM est un péché contre l’intelligence, contre l’Humanité, contre toutes les religions et les philosophies qui veulent élever l’esprit de cette humanité vers un niveau supérieur de conscience et de civilisation.

 

Il y a peu, au NIGERIA, la secte BOKO HARAM a enlevé des jeunes filles dans leur école pour les réduire en esclavage. Il y a quarante huit heures sur Internet circulait la vidéo de victimes propitiatoires égorgées au nom d’une barbarie innommable. Aujourd’hui les djihadistes de l’E.I.I.L., après avoir pris Mossoul et Tikrit veulent marcher sur Bagdad pour asservir l’IRAK.

 

Demain tout le centre de l’Afrique, ce continent mère de notre humanité, peut s’enflammer. Les nations du NORD sont aussi directement menacées par les acteurs de l’intégrisme terroriste qui prétendent porter le fer et le feu dans leurs cités.

 

Notre XX° siècle a été marqué par deux guerres mondiales et leurs millions de mort. Notre civilisation a été flétrie par une théorie de crimes contre l’humanité, holocaustes, génocides, camps de concentrations, goulags, exécution de millions de victimes au nom d’une « théologie » de la libération annonçant des lendemains merveilleux. Des conflits sans fins ont ponctué une quête justifiée d’indépendances et de dignité humaine.

 

Simultanément l’émergence de nouvelles nations aurait dû souligner la merveilleuse richesse de l’expression multiforme de notre espèce humaine.

 

Notre niveau de conscience s’est il élevé au cours de cette quête ?

 

Où est notre civilisation en cette aube du III° millénaire ?

 

Les experts peuvent discuter infiniment sur les raisons historique de notre crise mondiale : justification des revendications des touaregs, intégrismes islamiques nés d’une décadence occidentale, corruption du monde politique des nations du NORD, décadence d’un occident néocolonialiste, revanche d’un monde musulman en recul depuis des siècles, humilié lors de la bataille de LEPANTE, DJIHAD née dans les grottes des montagnes d’Afghanistan fruit des rêves d’un nouveau « Vieux de la montagne », décolonisations mal faites, conflits stratégiques aux odeurs de pétrole, volontés hégémoniques de puissances qualifiées hier de tiers monde comme l’Inde ou la Chine, émergence d’une nouvelle barbarie et surenchère de petits chefs entraînés dans l’escalade d’atrocités d’un autre âge, jeunes officiers maliens en lutte contre un pouvoir obsolète et corrompu, ambitions politiques inassouvies.

 

Aujourd’hui une réalité s’impose. Toute l’Afrique est menacée ! Les nations occidentales le sont également. Les puissances émergentes sont, hélas pour elles, impliquées dans tous les conflits à venir.

 

Demain tout peut  s’embraser.

 

Pourtant en janvier 2013 une espérance est née. Les frères d’armes maliens, tchadiens et français se sont engagés contre le terrorisme dans le cadre d’un véritable impératif de civilisation.

 

Un instant l’Afrique, terre de croissance, continent aux multiples potentialités a été en mesure d’offrir au reste du Monde un chantier à la dimension des rêves et des attentes de l’ensemble des nations du Monde en assurant son propre développement et en répondant aux besoins et aux espérances justifiées de ses populations.

 

Les nations d’un NORD, hier omniprésent, et les nouvelles puissances mondiales comme la Chine ou l’Inde, en respectant ses réalités et ses spécificités, avaient l’opportunité de l’accompagner sur cette voie et de créer la dimension novatrice d’une économie partenariale réelle.

 

L’Histoire a bégayé !

 

Le MALI est au cœur d’un nouveau conflit. A l’évidence le feu couve au NIGERIA.

 

Il est urgent d’agir. Il faut lutter contre le terrorisme et  permettre aux états d’Afrique d’évoluer et de progresser dans la paix.

 

MAINTENANT, il existe un premier devoir pour une civilisation digne de ce nom : assurer la sécurité des populations maliennes, assister le NIGERIA dans sa lutte contre le terrorisme.

 

L’ONU a adopté la résolution 2071 autorisant une aide armée à l’état malien. A l’évidence cela n’a pas été suffisant.

 

Pour l’ensemble du Monde la ville sainte de TOMBOUCTOU est devenu un symbole.

 

C’est bien ! Mais il existe une vérité incontournable

 

« Le pouvoir des armes ne résoudra pas tout »

 

Le combat mené contre le fanatisme des intégristes islamiques n’est pas une guerre conventionnelle. Il revêt le caractère d’une véritable guerre de religion subversive. Alors la lutte à mener se situe d’abord au niveau de la conquête des esprits, dans le cadre d’une alternative de civilisation. Cette alternative doit d’abord tenir compte des besoins et des attentes des populations concernées. Cette alternative concerne toutes les nations d’Afrique et en priorité toutes celles qui sont la cible du terrorisme. Si elle commence d’abord sur le territoire malien à TOMBOUCTOU et dans tout le NORD du territoire du MALI, en fait elle concerne tout le continent africain et le reste du Monde. Elle se conçoit, d’une façon incontestable, comme une réponse partenariale aux impératifs de la lutte contre le sous-développement récurent du territoire agressé et plus largement de tous les pays d’Afrique.

 

L’équipe africaine et européenne de PLANETE XXI INTERNATIONAL entend rappeler ici ce qu’elle affirme depuis prés de trente ans : « Le développement partenarial de l’Afrique et la mise en valeur de toutes ses richesses, en priorité au profit de ses populations, est le grand chantier de l’aube du III° Millénaire. L’entreprendre, c’est un engagement à la mesure des exigences de ce début de XXI° siècle. Son accomplissement porte en lui même l’espace d’une véritable réponse à la crise qui touche aujourd’hui les nations qui ont fondé leur propre accomplissement sur les seuls concepts réducteurs des matérialismes capitalistes et marxistes. »

 

C’est pourquoi l’équipe africaine et européenne de PLANETE XXI INTERNATIONAL propose ce qu’elle appelle OPERATION RENAISSANCE : la mise en œuvre d’un programme de développement NORD-SUD sécurisé, tout le long des rives des fleuves NIGER et SENEGAL et du SINE SALOUN. Elle fonde cette action sur la notion de l’eau source de vie, des océans, des mers, des fleuves, des lacs moyens traditionnels de relations entre les hommes.

 

Plusieurs pays sont déjà impactés par un tel programme d’action pour la mise en œuvre de POLES DE VIE ET DE DEVELOPPEMENT, Le NIGER, le MALI, le BURKINA FASO dans l’espace du LIPTAKO GOURMA et bien entendu les Etats riverains du fleuve SENEGAL.

 

Ultérieurement une telle démarche pourrait être étendue aux autres fleuves d’Afrique et donner lieu à la mise en œuvre de partenariats entre institutions et populations riveraines des fleuves du NORD et du SUD.

 

Cette proposition n’est pas le fruit du hasard!

 

Ceux qui l’on conçue se sont rencontrés en 1984 dans le cadre du rallye motonautique NIAMEY – BAMAKO créé sur le fleuve NIGER par Thierry SABINE. MENHIR AVENTURE. Une équipe nantaise s’est engagée dans cet événement sportif. Ses membres ont rencontré les populations des rives du fleuve NIGER. Certains d’entre eux ont découvert le campement agricole du Père Bernard VERSPIEREN sur les bords du BANI l’un des affluents du NIGER. Ils ont compris que malgré la sécheresse qui frappait durement les populations des zones sahélienne la vie pouvait renaître à partir du fleuve. L’un de ses membres Jean Denis RAINGEARD  originaire du Pays de RETZ, né à PORNIC, s’est engagé dans une nouvelle aventure. Suite au rallye, il a réalisé une mission avec succès en 1985  pour le compte de l’association de maires de Loire Atlantique l’ASCODE. Cette mission était financée par le conseil général de Loire Atlantique, en direction du BURKINA FASO gouverné alors par le capitaine Thomas SANKARA. Lors d’une réunion à la mairie de Nantes, où il présentait le déroulement de la mission, il a rencontré un médecin en cours de spécialisation à Nantes, le Docteur Yeya Issa MAIGA né dans une île du fleuve NIGER, l’île de TASSIGA prés de GAO. Ensemble, hommes d’Afrique et d’Europe, ils ont créé une association OPERATION SOLIDARITE NIGER. Ils ont imaginé un programme d’action commune pour lutter contre la désertification à l’instar ce de que faisait le père VERSPIEREN sur les bords du BANI et sur les hauts plateaux dogons. A l’époque, après le décès de Thierry SABINE et de Daniel BALAVOINE dans l’accident d’hélicoptère qui leur a ôté la vie, avec le matériel financé par les fans du chanteur  Daniel BALAVOINE, ils ont été à l’origine de la mise en œuvre de trente deux périmètres de riz irrigués le long du fleuve Niger. En terre Songhai , entre Ansongo et Tombouctou, à partir de l’île de TASSIGA,  ils ont créé les bases d’une autosuffisance alimentaire avec les populations de trente deux villages de la 7° région du MALI. Puis leur action s’est étendue à d’autres régions de ce pays et à d’autres nations africaines. Ils ont été rejoins par de nombreux partenaires.

 

De cette action est née l’équipe africaine et européenne de PLANETE XXI INTERNATIONAL et le concept d’une éthique novatrice de relations entre les hommes du SUD et du  NORD : l’Humanisme Partenarial.

 

Aujourd’hui cette équipe est forte du bilan positif de son action au cours de ces trentes dernières années.

 

Elle invite les hommes du NORD et du SUD à soutenir ce qu’elle appelle aujourd’hui l’OPERATION RENAISSANCE. Elle leur propose de s’associer pour créer le cadre de la mise en œuvre d’un schéma de développement sécurisé pour les populations riveraines du SENEGAL, du NIGER et du SINE SALOUN dans un premier temps.

 

Elle propose l’actualisation de la mise en œuvre de cent vingt pôles de vie et de développement, un concept d’action de PLANETE XXI INTERNATIONAL, le long de ces fleuves, en harmonie avec des partenaires déjà pressentis et en attente de la réalisation de cette opération.

 

« Ce concept est né, entre 1987 et 1989 d’une première proposition d’OPERATION SOLIDARITE NIGER pour doter les villages de ce secteur d’un véritable pétrole vert. Elle a été soutenue en son temps par des hommes comme Pierre BEREGOVOY et Raymond BARRE. »

 

Pour soutenir cette démarche elle propose le jumelage de deux grand fleuves et de leurs institutions riveraines Le NIGER et la LOIRE. Elle entend solliciter les riverains de deux autres fleuves du NORD pour les associer avec le SENEGAL et le SINE SALOUN et leurs institutions riveraines.  Au titre de l’Europe elle suggère que le RHIN soit partie prenante de cette action.

 

Elle propose un premier geste symbolique pour dynamiser cette action.

 

Elle invite tous les chefs d’états soucieux de répondre positivement aux problèmes de leur époque, à accomplir un geste de paix :

 

« Planter l’ARBRE de la SOLIDARITE, de l’AMITIE et du RESPECT entre tous les peuples dans la ville sainte de TOMBOUCTOU avec les représentants des jeunesses du NORD et du SUD. »

 

L’équipe de PLANETE XXI INTERNATIONAL écrit et lance cet appel au départ d’Afrique et de France.

 

D’AFRIQUE, car la jeunesse d’AFRIQUE est en attente d’une action qui réponde à ses besoins et à ses attentes et que des hommes et des femmes comme tous ceux qui travaillent ensemble depuis prés de trente ans et des jeunes comme Mahamoud SY, Eric SIMPORE, Julien N’KOLO RETENO, Madiara KONE, et bien d’autres sont aujourd’hui engagés dans l’action et y apportent chaque jour la force de leurs propres rêves.

 

De France de la ville de NANTES et du Pays de RETZ, une région d’où, bien avant le Père Bernard VERSPIEREN, sont partis pour l’Afrique les pères DORGERE et AUPIAIS qui ont à leur époque ouvert l’opportunité d’une véritable communication entre hommes du SUD et du NORD. De la ville de NANTES, hier fine fleur du commerce du TRIANGLE D’EBENE demain peut être point de départ d’une nouvelle espérance. Il n’est pas neutre, si aujourd’hui TOMBOUCTOU est un symbole, de proposer une alternative de civilisation au départ de cette cité arrosée par le plus grand fleuve de France, la Loire, première étape d’une découverte du fleuve NIGER et cadre de la rencontre et de la naissance d’une amitié créatrice entre un homme du SUD et un homme du NORD source de nouvelles solidarités.

 

PLANETE XXI INTERNATIONAL vous invite soutenir cet appel.

 

Il prend déjà corps dans la ville de PORNIC, au Manoir de la Touche, où sont sculptés symboliquement les cent volontaires du NORD qui viendront planter l’arbre de l’amitié et de la solidarité et du respect entre les peuples à TOMBOUCTOU.

 

Agir au départ de TOMBOUCTOU, c’est un véritable symbole pour les hommes sociétés de l’aube du III° millénaire. Dans le cadre d’une démarche, fondée sur l’Humanisme Partenarial, riche en opportunités pour l’ensemble des femmes et des hommes des nations du SUD et du NORD, c’est la première étape d’une véritable réponse à la crise mondiale.

 

C’est une aventure humaine qui ne peut que faire grandir ceux qui s’y engagent. Ceux qui vous la proposent caressent aussi le rêve de voir demain la naissance d’un TRIANGLE DE LA LIBERTE dans les espaces atlantique et méditerranéens.

 


 « OPERATION RENAISSANCE »

13 minutes  

jdrai42+youtube

http://www.youtube.com/watch?v=ynYwGW65lr8

 

http://lanouvelleatlantide.blog4ever.com

 

« Planete21television »

en cours de modification pour la diffusion de la série et du film

« TRIANGLES »

Une critique positive de la colonisation, de la décolonisation et de leurs drames

Une présentation des voies du futur entre le SUD et le NORD

 

B.P. 1125 - 44210 PORNIC - FRANCE

B.P. 3541 – DAKAR - SENEGAL

B.P. 625 ABOMEY – CALAVI - BENIN



14/06/2014
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres