Une nouvelle atlantide

AGIR POUR UNE CIVILSATION FONDEE SUR LE CONCEPT DE L'HUMANISME PARTENARIAL

 

                                                                         "Compte rendu de l'actualité du 6 Janvier"

Le groupe islamiste nigérian Boko Haram a pris le contrôle d’une base militaire et de plusieurs localités voisines dans l’extrême nord-est du Nigeria, le long des rives du lac Tchad, forçant les habitants à fuir au Tchad voisin.  Les combattants de Boko Haram ont mené un raid sur les villages de pêcheurs de Kuayen Kuros, Mile 3, Mile 4, Doron-Baga et Bundaram et la ville de Baga, provoquant la fuite de centaines d’habitants par bateaux et pirogues sur le lac, en direction du Tchad voisin, selon des témoins interrogés dimanche par l’AFP. Près de Baga,  les islamistes se sont emparés d’une importante base militaire après plusieurs heures de combats, d’après plusieurs habitants. Cette base de la Force multinationale (MNJTF) est située à l’entrée de Baga, ville à 180 km au nord-est de Maiduguri, la capitale régionale de l’Etat de Borno. Elle a été créée dans le cadre d’une coordination régionale de la lutte contre Boko Haram.  Les combattants islamistes « ont submergé les troupes et les ont forcées à abandonner la base », a déclaré par téléphone à l’AFP Usman Dansubdu, un habitant de Baga en fuite à Gubuwa, au Tchad. « La force multinationale est composée de militaires du Nigeria, du Niger et du Tchad », a précisé pour sa part le général Olajide Laleyevoisins.  Interrogé par l’AFP, le sénateur du nord-Borno, Maina Ma’aji Lawan, a confirmé le raid : « les combattants de Boko Haram ont lancé des attaques dans la région de Baga hier (samedi, ndlr), détruisant six villes et plusieurs campements, forçant leurs habitants à fuir au Tchad. »  « Ils sont venus en quantité incroyable et ont pris le dessus sur les troupes multinationales ainsi que les groupes locaux d’auto-défense », a ajouté le sénateur. Le bilan exact de ces violences n’est pas encore connu. Pendant le raid qui a duré près de sept heures, plusieurs personnes ont été tuées, des commerces et des centaines d’habitations brûlés, selon Lawan Ajukalumbu, un habitant de Doron-Baga réfugié au Tchad. « Nous cherchons désormais refuge dans les villages tchadiens de Gubuwa, Kangallam et Kaiga », près de la frontière avec le Nigeria, qui traverse d’est en ouest le lac Tchad, a expliqué M. Dansubdu. Abubakar Gamandi, le patron du syndicat des pêcheurs de l’Etat de Borno et résident de Baga, affirme qu’il a reçu plusieurs appels téléphoniques de ses membres l’informant qu’ils avaient fui au Tchad voisin pour échapper à ces attaques. Samedi soir, des membres présumés de Boko Haram ont aussi lancé un raid sur la ville de Babban Gida, à 50 kilomètres de Damaturu, la capitale de l’Etat de Yobe. Des habitants affirment qu’ils y ont rasé plusieurs bâtiments. Selon eux, après avoir maîtrisé les soldats à l’issue d’un échange de tirs, les combattants de Boko Haram ont brûlé un pensionnat abandonné, un bâtiment administratif et détruit la base militaire. Boko Haram avait déjà commis en novembre un massacre dans le village de Doron-Baga, égorgeant 48 vendeurs de poisson. Au cours d’une autre attaque au mois d’avril 2013, 187 personnes avaient été tuées et plus de 2.000 maisons brûlées par les islamistes, également dans la zone de Baga. L’insurrection de Boko Haram et sa répression par les forces de l’ordre ont fait plus de 13.000 morts et 1,5 millions de déplacés en cinq ans dans le nord du Nigeria majoritairement musulman. Les islamistes, qui lancent de meurtrières attaques quasi-quotidiennes dans le nord-est du pays, se sont emparés ces derniers mois de plus d’une vingtaine de localités dans l’Etat de Borno (extrême nord-est), proclamant un « califat » dans les zones sous son contrôle. Maiduguri, capitale de l’Etat de Borno et important carrefour régional où s’est réfugiée une grande partie de la population de la région, est aujourd’hui presque encerclée et pourrait tomber aux mains de Boko Haram, selon les autorités locales. Le groupe a également mené plusieurs kidnappings à grande échelle, face à une armée nigériane sous le feu des critiques, qui s’est montrée jusqu’à présent incapable d’endiguer cet inexorable montée en puissance. Les insurgés tiennent la quasi-totalité des localités frontalières avec la province de l’Extrême-Nord au Cameroun voisin, où ils n’hésitent plus désormais à mener des raids d’envergure contre l’armée, et non plus simplement des opérations de ravitaillement ou de recrutement. De l’autre côté du lac Tchad, le Niger accueille des milliers de réfugiés nigérians et a considérablement renforcé son dispositif militaire, craignant d’être à son tour la cible des raids meurtriers de Boko Haram.

 

                                                             DEMAIN UN CALIFAT ISLAMIQUE AU CŒUR DE L’AFRIQUE,

                                                   TOUTES LES NATIONS FACE UNE GUERRE DE RELIGION GLOBALE?

                                                               AGIR POUR UN VERITABLE ESPRIT DE CIVILISATION

                                                                              « Subir ou mener le vrai combat »

                                                                                            MAINTENANT ?

PLANETE XXI INTERNATIONAL

PLANETE XXI SENEGAL – PLANETE XXI MALI - PLANETE XXI BENIN – PLANETE XXI NIGER – PLANETE XXI BURKINA – PLANETE XXI TOGO – PLANETE XXI GABON PLANETE XXI EUROPE…….

 

« La voie de la Pirogue de la nouvelle espérance »

Pour une alternative de civilisation, face à une apocalypse annoncée.

 

L’éclatement des empires coloniaux des XIX° et XX° siècles à la suite de la guerre mondiale de 39-45 a donné lieu à un monde nouveau. Au Nord et au SUD, ce monde s’est enrichi de l’émergence de nouvelles nations. L’affrontement EST/OUEST entre matérialismes marxistes et capitalistes a compromis l’accès harmonieux de ces nouvelles nations à la maîtrise de leur destin face à un universel en crise. Les prédateurs colonialistes d’hier sont remplacés, aujourd’hui, par de nouvelles formes de néocolonialismes tout aussi prédatrices. Ces néocolonialismes hypothèquent lourdement l’inscription de ces nouvelles nations dans la réalité d’une mondialisation, hélas réductrice, soumise aux seules logiques de l’argent. Depuis un siècle, les spirales infernales de la surproduction, de la surconsommation et d’une spéculation sans cesse nourrie par ces logiques d’argent conduisent à une réalité dramatique : C’est l’apparition des conditions de la faillite des nations de l’aube du III° millénaire et de la destruction de notre humanité et de ses valeurs de civilisation. A ce constat, s’ajoute aujourd’hui la barbarie d’intégrismes terroristes d’un autre âge. Ces intégrismes voudraient nous engager dans une nouvelle guerre de religion « vecteur » d’une véritable tentation du néant s’imposant au niveau mondial. Aussi délirant que cela puisse paraître, il semblerait que nous sommes en train de sombrer dans l’accomplissement dramatique d’une apocalypse annoncée depuis des millénaires sous le regard, indifférent, de responsables politiques plus occupés à SE SERVIR qu’à SERVIR les peuples dont ils prétendent guider l’évolution. 

 

Il faut offrir à notre humanité l’alternative d’une autre voie que celle du néant !

 

L’équipe africaine et européenne de PLANETE XXI INTERNATIONAL est forte du bilan positif de son action au cours des trente cinq années passées. Elle est riche d’une réflexion commune. Elle a esquissé la voie étroite de l’éthique novatrice d’un véritable « humanisme partenarial ». Elle a défini la dynamique de son action. Elle l’appelle « La voie de la pirogue de la nouvelle espérance ». Elle vous invite à embarquer avec elle. Elle vous invite à planter, avec elle, « l’arbre de la paix, de l’amitié, de la solidarité, du respect entre tous les peuples, toutes les religions et toutes les sagesses du Monde, dans la ville sainte de TOMBOUCTOU ». Elle vous dit : « ensemble » développons l’OPERATION RENAISSANCE le long des rives des fleuves NIGER, SENEGAL et SINE SALOUN et demain, sur celles de l’OUBANGUI et de ses affluents. Offrons cette opportunité aux générations nouvelles du SUD et du NORD. Fondons cette action sur cette éthique novatrice d’un véritable humanisme partenarial, vecteur de la création d’une économie réelle au service des hommes du SUD et du NORD. Jumelons les fleuves du SUD et du NORD et leurs institutions riveraines pour mettre en œuvre les structures de cette action dans le cadre des TRIANGLES DE LA LIBERTE.

                                                                          « La Pirogue de la Nouvelle espérance »

« REFLEXIONS »

(Pourquoi nous combattons)

Le concept d’une équipe africaine et européenne, pour une révolution humaniste partenariale, fondé sur le bilan positif de plus de trente ans d’actions entre le SUD et le NORD. La voie d’une vraie réponse à la crise des sociétés prisonnières des logiques de production et de consommation. Dans les espaces atlantique et méditerranéen, Pacifique et Indien créer les TRIANGLES DE LA LIBERTE. Offrir enfin une réponse aux attentes et aux besoins des générations de l’aube du III° millénaire.      22 Euros

« MAUDIT SOIT CANAAN »

Le vécu d’un médecin colonial entre 1926 et 1940 engagé dans la défense des travailleurs africains, au Congo Belge et au Gabon. Une condamnation des actes prédateurs du colonialisme.            22 Euros

Editions OPERA      WWW.editions-opera.fr

NOM………………………………………………………………………………………..

ADRESSE…………………………………………………………………………………...

 

Je soutien moralement votre action……………………………………..OUI…………NON

 Je soutien financièrement votre action…………………….…………..OUI…………NON

Un, cinq, dix, vingt, cinquante, cent,…Euros, dollars…

 

Je vous adresse un chèque de……………………….à l’ordre de PLANETE XXI EUROPE, association loi 1901, Compte crédit agricole PORNIC N°00081890079, 44210, France

 

Planete21television

http://www.livestream.com/planete21

« en cours de modification »

http://lanouvelleatlantide.blog4ever.com

OPERATION RENAISSANCE

Youtube jdrai42

« visitez notre 13 Minutes sur Youtube »

PLANETE XXI EUROPE B.P.1125-44210-PORNIC-FRANCE                            

 PLANETE XXI SENEGAL B.P.3541-DAKAR-SENEGAL



06/01/2015
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres