Une nouvelle atlantide

A l'aube du III° Millénaire la voie de la lutte des forces de l'esprit contre la BARBARIE pour construire la paix

RAINGEARD[1].jpg Photos bord de mer Françoise.jpg
Une nouvelle Atlantide ?

Le cadre de l action des forces de l’esprit contre la BARBARIE en cette aube du III° millénaire

Pornic, l’Archipel des Açores, un axe historique entre

1910 - 1975 - 2015

 

Une Histoire écrite et à écrire entre l’Archipel des Açores

et le port de Pornic

 

« Une nouvelle Atlantide ? »

 

C'est le rêve d'une porte ouverte par « la pirogue de la nouvelle espérance » en partance pour le temps de la civilisation de partage d'un nouvel âge d'or.  Il s’étire dans le temps. Il se fonde sur un vécu qui s’est cristallisé en 1975 sur la réalité de l’existence du Front de Libération des Açores, dans l’archipel des neufs iles  car il y existait la magie d'une Atlantide mythique. Il a continué depuis 1977 dans le cadre de l’action engagée par l’auteur de ce livre entre le NORD et le SUD, l’Afrique et l’Europe, grâce aux apports humains de tous les amis qu’il a rencontré au cours de cette action. Ce livre contient la vérité sur la genèse du F.L.A. et de son importance pour un Portugal, cible des prédateurs de l’Union Soviétique au moment de la révolution des œillets. Elle est décrite dans cet ouvrage par Jean Denis Raingeard de la Blétiére. Il est temps de la dire ! Il fut sollicité à PORNIC par ses cousins en mars 1975. Ils vinrent dans le berceau de leur famille où LENINE en 1910 préparait le congrès de la II° internationale. En plein affrontement entre l’EST et l’OUEST, suite à l’échec de la tentative de coup d’état du Général Antonio de SPINOLA, le 11 Mars 1975, à Lisbonne, ses cousins lui demandèrent  son aide. Ils vivaient aux Açores où ils s’étaient installés en 1967. Ils vinrent à Pornic mandatés par les membres du Mouvement pour l’Autonomie des Açores ( M.A.P.A.) et par leur leader José de ALMEIDA. Ils craignaient de voir le Mur de Berlin passer par les Açores. Pour répondre à la requête du M.A.P.A. et de José de ALMEIDA, leur cousin leur proposa un plan d’action « Le plan Usine ». Ce plan proposait la création du F.L.A. aux Açores, ses structures de soutien en France, aux Etats Unis et au Canada où il existait une diaspora locale importante d’origine açoréenne.

 

Pour une part cette action fut un succès. Les militaires portugais prosoviétiques soucieux de rejoindre le camp des pays de l’Est furent écartés des centres de décision du pouvoir portugais. Le Portugal resta dans le camp occidental.

Le mur de Berlin ne passa par les Açores.

 

La famille RAINGEARD de la BLETIERE, selon Léon MAITRE, le vieil archiviste de la Loire Inférieure, descendrait des mérovingiens de la deuxième race par RAGENFRIED, maire du Palais éliminé du pouvoir et assigné « à résidence » à Angers en 719 par Charles Martel. Il serait mort, à Angers, vers 731. Cette famille ou ce clan familial est venue s’installer sur les bords du lac de Grand-Lieu au cœur du Pays de Retz, dans le bourg de Saint Lumine de Coutais entre l’an 700 et l’an 800. Il existe toujours dans ce bourg un lieu dit « LA RAINGEARDIERE ». Elle aurait ensuite migrée dans la sénéchaussée de partage entre le POITOU et la BRETAGNE de l’île de BOUIN.  Elle y est restée jusqu’à la deuxième moitié du dix huitième siècle. Elle s’est ensuite installée à BOURGNEUF-EN-RETZ au plus fort de la période du commerce du sel. Puis elle s’est fixée pendant deux siècles au Manoir de la Touche dans la ville de PORNIC. Ce  manoir  est resté propriété de la famille RAINGEARD depuis cette époque.  Le clan RAINGEARD, RANGARD, REINHART… serait issu de RENGOALD ou RENARD ou RAINAULT, fils de RAGENFRIED. Il serait à l’origine d’une lignée de comtes francs, les comtes d’HERBAUGES, représentant la petite Neustrie aux assemblées franques. L’un des membres de cette famille fut compagnon  Bertrand DUGUESCLIN pour chasser les Sarrazins de la péninsule ibérique. Il serait resté mettre son épée au service des rois du Portugal de l’époque. En son temps Léon MAITRE avait proposé au Docteur Paul RAINGEARD de la BLETIERE, médecin à la faculté de Nantes, d’établir la réalité de ce commentaire à partir des cartulaires dont il avait connaissance. Il lui avait d’ailleurs affirmé que sa famille était la plus vieille, ou au moins l’une des deux plus vieilles du Pays de Retz. Il existe effectivement une tradition dans la famille RAINGEARD qui veut qu’elle se soit éloignée, pendant des siècles,  des ors du pouvoir après avoir subit un échec cuisant ou fait l’objet d’une forme de malédiction. Ce qui semble être le cas depuis des siècles. Pour autant les origines de cette famille qui, comme toutes les familles, se perdent dans la nuit des temps lui ont toujours valu d’être reconnu par les familles de noblesse capétienne comme une famille de laquelle il convenait de tirer « honneur » de s’allier. Montesquieu affirmait d’ailleurs que les leudes de l’époque franque, hommes libres portant l’épée et servant leurs rois, étaient à l’origine de la noblesse capétienne. 

 

Bon nombre des membres de cette famille, qui militaires, religieux, lettrés ou scientifiques,  ont accompli leur vie conformément à leurs origines. Elle compte dans ses rangs des hommes comme Emile BEAUSSIRE fondateur avec Emile BOUTMY de l’école libre des sciences politiques.

 

En 1910 deux enfants de cette famille, Paul et Alfred rencontraient Wladimir Illich Oulianov appelé LENINE en pratiquant la pêche à pied à Pornic à la Pointe de Gourmalon. LENINE en dehors des vacances qu’il prenait à Pornic et de la pêche préparait le congrès de la II° internationale socialiste. A sa mort il exprima sa volonté de se faire enterrer à PORNIC.

 

En 1926 l’ainé de ces deux enfants, médecin colonial, était estimé indésirable au Congo Belge où il avait pris la défense des travailleurs africains. 

 

En 1975, les trois enfants des deux compagnons de pêche de LENINE, dont deux vivaient aux Açores où ils s’étaient implantés avec leur père et s’y étaient mariés,  étaient sollicités par des habitants des Açores pour les aider dans leur lutte du moment contre l’offensive de l’U.R.S.S. des descendants politiques de LENINE. Les enfants de l’ainé des deux pécheurs à pied de Pornic, compagnon de pêche de LENINE, vinrent à Pornic, demander l’aide de leur cousin fils du cadet du précédent. De la rencontre, le 14 Mars 1975,  de ces trois cousins, au Manoir de la Touche, berceau de leur famille, naquit le concept de l’action à engager contre les forces qui voulaient asservir l’archipel des Açores et prendre le contrôle du gouvernement portugais et l’idée de créer Le FRONT DE LIBERATION DES ACORES (F.L.A.).

 

Elle fut immédiatement proposée à leurs partenaires açoréens qui l’adoptèrent dans l’instant.

 

Le reste est parti au vent de l’Histoire du fait de la trahison de certains membres du F.L.A.

 

Aujourd’hui, un autre rêve peut devenir la base d’un avenir de lumière pour la jeunesse des Açores, du Portugal et toutes les nations d’un espace lusitanien en attente.

 

Si notre cerveau est une machine à voyager dans le temps, il dort depuis 1975 dans les couloirs du temps.

 

Au départ des Açores et des pentes des volcans des Açores, ce rêve peut s’étendre à toutes les nations qui bordent la Méditerranée et l’Océan Atlantique. Il peut aussi ouvrir les portes d’un nouvel âge d’or pour toutes les nations.

 

Face à la crise que nous vivons en cette aube du III° millénaire il est porteur de l’espoir d’une civilisation de partage. Il se fonde sur le mythe et les légendes d’une Atlantide de légende ancrés pour certains açoréens sur les pentes des volcans des neuf iles des Açores. 

 

Avec toutes les jeunesses du SUD et du NORD, une porte peut être ouverte vers une véritable civilisation de partage. 

 

Ce rêve est  le prolongement de l’action de José de Almeida et d’une deuxième étape qui fut pensée par le Général Antonio de SPINOLA au moment de la Révolution des Œillets. Il proposait la fondation d’une fédération lusitanienne regroupant tous les états de l’ancien empire colonial portugais. Elle aurait pu naître à Paris en septembre 1975. Il n’en fut rien !

 

Un premier rendez vous fut manqué avec l’Histoire. Quarante années après, par les couloirs du temps, ceux qui firent le F.L.A., la jeunesse des Açores, du Portugal et des jeunes nations de l’ancien empire colonial portugais peuvent offrir ce nouveau rêve aux nations du monde de l’aube du III° millénaire.

 

C’est la voie des réponses à leurs attentes et à leurs propres besoins, dans l’accomplissement d’une réalité originale face à l’universel.

 

La capitale de cette Nouvelle Atlantide pourrait être l’Archipel des Açores monts émergés d’une Atlantide de Légende. L’Histoire pourrait s’écrire demain, à nouveau, entre l’Archipel des Açores et Pornic.

 

C’est l’espace d’un vrai combat contre la crise et la Barbarie qui menace les sociétés de l’aube du III° Millénaire.

 

La vie renait de ce qui détruit la vie ! L’Histoire s’écrit sur les ruines de l’Histoire passée !

 

Et, si l'Histoire de demain suivait la trame d'un parcours mystérieux. Un parcours qui partirait des pentes des volcans de l'archipel des Açores, monts émergés d'une Atlantide de légende, en passant par PORNIC au cœur du Pays de Retz et par l'antique ville d'Herbauges noyée dans la profondeur des eaux du lac de Grand Lieu.

 

 

LE LIVRE

                                                 Juillet 1910

Un premier rendez vous avec l’Histoire

Dans un petit port du Sud Bretagne, la ville de PORNIC, sur la côte atlantique en France,  les hasards d’un mois de vacances et de l’Histoire, un homme dont les idées vont modifier la face du Monde : Wladimir Illich Oulianov, dit LENINE, croise souvent deux jeunes vacanciers insouciants et leur « tribu » de cousins. Agés de douze et dix ans, ces deux jeunes garçons Paul et Alfred RAINGEARD de la BLETIERE sont les aînés des enfants d’une très vieille famille du Pays de Retz établie depuis deux siècles au MANOIR DE LA TOUCHE. Avec la « tribu Raingeard », comme LENINE, ils se livrent aux joies de la baignade et de la pêche à pied entre les plages de la Birochére, de la Source, la fontaine de Malmy et la pointe rocheuse de Gourmalon. Alfred et sa sœur Françoise les seuls des membres de la « tribu » qui s’intéresseront plus tard à la politique en parleront plusieurs fois à leur fils, et neveu.

1975

Un deuxième rendez vous avec l’Histoire

 

Paul RAINGEARD de la BLETIERE, ancien médecin colonial, à l’origine d’une branche africaine du clan familial, est parti, depuis 1967, vivre sa retraite, avec toute sa famille, dans l’Ile de Saô Miguel située dans l’Archipel des Açores. Son frère, Alfred RAINGEARD de la BLETIERE vit la sienne dans la vieille maison familiale de PORNIC, le Manoir de la Touche. L’Union Soviétique manœuvre avec Alvaro CUNHAL, chef du PC portugais, pour que les conséquences de  la Révolution des Œillets fassent basculer le PORTUGAL dans le camp  de l’Est.. L’équilibre de la terreur, entre les blocs de l’Est et de l’Ouest, courre un risque stratégique en particulier au niveau de l’Archipel des Açores qui abrite une base de l’OTAN. L’un des rôles de cette base est la surveillance de la sortie des sous marins soviétiques hors de la Méditerranée. Mars 1975 à PORNIC, au Manoir de la Touche, Paul « POYO » et François, fils de Paul, viennent chercher leur cousin, Jean Denis, le fils de leur oncle Alfred, pour participer à la création du « Front de Libération des Açores ». En 1975 au Portugal, l’U.R.S.S. veut conquérir un « domino » de plus et priver l’OTAN d’une de ses bases stratégiques.  Au cours des mois qui suivent, le F.L.A. devient un véritable centre de décision. En Octobre 1975, l’impact de ses actions fait avorter les manœuvres des héritiers de LENINE pour assoir le pouvoir hégémonique de l’Union Soviétique sur l’ensemble du Monde.

 

2015

Un troisième rendez vous avec l’Histoire

Dans le cadre des nouvelles réalités du Monde de l’aube du III° millénaire, face à la crise mondiale, face à LA BARBARIE. Un nouveau rêve, toujours au départ de PORNIC, au bord de l’Atlantique, commencé en 1985 à GAO dans l’Hôtel de l’Atlantide,  réaliser la trilogie évènementielle du TEMPS DE LA PIROGUE DE LA NOUVELLE ESPERANCE. Créer LE TRIANGLE DE LA LIBERTE de l’espace méditerranéen et atlantique. Lancer l’OPERATION RENAISSANCE. Planter l’ARBRE DE LA PAIX, de l’AMITIE, de la SOLIDARITE, du RESPECT entre TOUTES LES RELIGIONS et TOUTES LES SAGESSES du Monde dans ville sainte de TOMBOUCTOU, avec toutes les jeunesses du SUD et du NORD pour CONSTRUIRE LA PAIX. Faire des îles des Açores monts émergés d’une Atlantide mythique, le point central d’un nouvel engagement, né des actes du passé et des rêves de José de ALMEIDA et du Général Antonio de SPINOLA, fondé sur l’éthique de l’Humanisme Partenarial pour marcher vers le nouvel âge d’or d’une civilisation de partage.

 

« Une page d’Histoire, un livre vérité, une vision d’avenir »

. Parce que la voie des armes ne suffit pas face à la BARBARIE, la dimension du rêve, des forces de l’esprit et d’une volonté d’action fondée sur les trois livres « MAUDIT SOIT CANAAN », « REFLEXIONS » et « UNE NOUVELLE ATLANTIDE » pour CONSTRUIRE LA PAIX avec toutes les jeunesses du SUD et du NORD, sur les bases d’un véritable humanisme partenarial.

BON DE SOUSCRIPTION

 

***MAUDIT SOIT CANAAN : Le combat d’un médecin colonial pour défendre les travailleurs africains en 1926, au Congo Belge : …………………………………….22 Euros.

 

***REFLEXIONS : Le bilan et les idées d’une équipe africaine, son concept de l’Humanisme Partenarial et ses gestes concrets pour aller vers une civilisation de partage, nés dés 1977 de l’action et des réflexions communes de  cette équipe…..........................22 Euros

 

***UNE NOUVELLE ATLANTIDE : Le livre de la vérité sur la création du Front de Libération des Açores à partir du rêve d’indépendance de José de ALMEIDA, ses origines, ses succès, son échec, l’opportunité de construire un futur de progrès et de renouer avec le rêve du Général Antonio SPINOLA : La création d’une fédération lusitanienne, le premier pas vers un nouvel âge d’or fondé sur une civilisation de partage.

80 Euros (livre + cotisation de soutien)

 

« MAUDIT SOIT CANAAN », « REFLEXIONS », « UNE NOUVELLE ATLANTIDE »

 

Trois livres : l’origine de la dimension de la pensée novatrice de l’Humanisme Partenarial, conçue par l’équipe africaine et européenne de PLANETE XXI INTERNATIONAL… née au cours du siècle passée, sur le bilan positif de l’action de cette équipe,  pour soutenir la trilogie d’action du TEMPS DE LA PIROGUE DE LA NOUVELLE ESPERANCE et la concrétisation de l’OPERATION RENAISSANCE dans le cadre du TRIANGLE DE LA LIBERTE des espaces méditerranéen et atlantique

 

Le coffret cadeau des trois livres…………………………………………...140 Euros

 

Je soutiens votre action je réserve : un exemplaire de

« UNE NOUVELLE ATLANTIDE »  de    « MAUDIT SOIT CANAAN »  de   « REFLEXIONS » ou le coffret des trois ouvrages pour soutenir votre combat

 

Je vous adresse un chèque de pour le montant de ma commande………………………….à l’ordre des Editions OPERA

   

Nom…………………………………………………………………………………………….

 

Adresse…………………………………………………………………………………………

 

Tel………………………………………………Email……………………………………......

 

 

PLANETE XXI EUROPE – B.P. 1125 – 44210 PORNIC

Editions OPERA Rue Hélène Boucher  44 HAUTE GOULAINE



10/11/2015
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres